Quel est ton parcours ?

Après mon Master Métiers du Commerce International, j’ai été engagée dans une entreprise industrielle spécialisée dans la production de lasers pour la radiothérapie. J’ai développé le service export de cette PME, lui permettant de commercialiser ses lasers à travers le monde durant trois ans.

Henri Bourrellis, Responsable Export chez Klubb, m’a alors contactée afin de rejoindre son équipe en tant qu’assistante export. Je travaille pour Klubb depuis cinq ans maintenant. Et, nous travaillons ensemble sur le développement international du Groupe, principalement pour accroître nos parts de marché sur le secteur des nacelles élévatrices.

 

Quelles sont tes fonctions aujourd’hui ?

Klubb export Coordinator

Je suis Gestionnaire Export du Groupe et suis en charge du « back office » de l’ensemble Klubb Group.

Comment cela fonctionne ? Henri voyage beaucoup afin de trouver et recruter de nouveaux partenaires, de nouveaux distributeurs et mettre en avant les nacelles élévatrices KLUBB dans de nombreux pays. Ainsi, je m’occupe des offres, les enregistre et m’assure du suivi de la production et du respect des conditions et délais de livraison.

Je suis également en charge du management des nouveaux projets à l’export (nouveaux produits, affaires importantes à superviser, etc.) en vérifiant que nous respectons la qualité du produit ainsi que les délais à toutes les étapes. Je suis en quelque sorte la clé de voûte entre la production, le service achats et le bureau d’étude afin de coordonner toutes les tâches.

Par ailleurs, je fais l’interface avec nos distributeurs afin de répondre à toutes leurs interrogations (concernant notamment les conditions et délais de livraison, les différents projets et tout autre type de demandes) et m’assure avec minutie qu’ils obtiennent les bonnes réponses et informations à temps. Satisfaire nos distributeurs est donc mon premier objectif.

Je voyage également afin de participer aux différents salons internationaux afin de rencontrer nos partenaires et de trouver de potentiels nouveaux distributeurs comme CPL ; KTS, Mondia, Moment Logistics…

J’ai dans mon équipe une assistante export, et une nouvelle recrue nous rejoindra en Septembre.

 

Qu’aimes-tu le plus ?

J’aime le fait de devoir gérer des projets dans leur intégralité (de A à Z) ; de la gestion de l’offre jusqu’à la livraison de la nacelle élévatrice. Donc, j’ai la satisfaction de voir le résultat de mon travail. Et, KLUBB a toujours de nouveaux projets, de nouveaux challenges, alors c’est chaque jour quelque chose de différent qui se prépare. On commence sa journée avec une liste de tâches quotidiennes et on adapte son temps car il y a toujours de nouvelles missions, de nouvelles choses à gérer. Et nous essayons d’être très réactif dans cette entreprise, donc je m’organise de façon à suivre le rythme !

J’aime le contact avec le client, pratiquer les langues étrangères tout au long de la journée, et ce avec différents partenaires partout dans le monde. J’aime également l’ambiance de travail, les collègues sont très dévoués à leur travail, mais ils savent aussi comment rendre votre journée plus joviale et amusante.

 

Qu’est-ce qui est le plus difficile ?

De suivre le rythme ! Nous dépendons de fournisseurs et donnons le meilleur de nous-même pour satisfaire les attentes de nos clients… ce qui n’est pas évident tous les jours !

Les règles locales comme les homologations par exemple ne sont également pas faciles à gérer. Nous devons toujours nous adapter aux obligations en matière d’homologation, ce qui nécessite du temps, de l’argent et de la patience…

 

De quoi es-tu le plus fière ?

Je sais que mes responsables comptent sur moi, ils me savent dévouée dans mon travail et sont particulièrement fiers de mes résultats obtenus. Autrement, ils ne m’impliqueraient pas dans tant de projets. J’apprends aussi des choses chaque jour, ce qui signifie que le travail que je fais est très intéressant.

En outre, en près de cinq ans, nous avons noué et entretenu de solides relations avec près de quinze distributeurs, vendu des machines de l’Amérique Latine à l’Asie et réussi des projets qui nous semblaient difficiles à réaliser au début. Nous n’abandonnons jamais ! C’est là notre force et  l’une des clés de notre succès.