Interview de Sébastien et Ibrahim, Chefs d’équipes de montage des bras élévateurs Klubb dans les usines de Croissy et de Ferrières en Brie. A lire!

Quel est votre parcours ?

Sébastien : Après avoir passé mon CAP magasinage et messagerie, j’ai été embauché chez Bosch en tant que préparateur de commandes. Deux ans plus tard, j’ai eu l’opportunité de travailler dans une société qui concevait et fabriquait des meubles de salles de bain en tant que menuisier. J’ai ensuite évolué vers un poste de fabrication avec des machines numériques où je me chargeais notamment de la fabrication des prototypes pour les lancements produits. Je devais trouver des solutions de montage et paramétrer les machines pour lancer les productions en série de ces nouveaux meubles. En 2015, la société a fait faillite et le site a été repris par Klubb. J’ai donc postulé en tant que monteur et j’ai été recruté dans la première équipe de montage des nacelles élévatrices Klubb.

Ibrahim : J’ai toujours travaillé dans l’industrie automobile. A mon arrivée en France en 2003, j’ai été recruté par Citroën en tant qu’opérateur de ligne pendant 5 ans puis j’ai travaillé en tant que contrôleur qualité. Suite à la fermeture du site, j’ai fait plusieurs formations techniques puis j’ai été embauché chez Klubb en 2015, pour faire parti, comme Sébastien, de la première équipe de fabrication de bras élévateurs Klubb.

Quel est votre fonction maintenant ?

Ibrahim : Aujourd’hui, nous sommes tous les deux chefs d’équipes.

Sébastien : Nous sommes responsables de 8 personnes chacun. Je travaille dans l’usine de Croissy et mon équipe intervient principalement sur la construction de structures hautes pour les poids-lourds. Nous travaillons également sur la fabrication des prototypes des nouvelles nacelles élévatrices Klubb.

Ibrahim : Quant à moi, je travaille sur le site de Ferrières en Brie. Mon équipe est spécialisée dans les nacelles destinées à être montées sur fourgons avec un grand volume de production.

Qu’est ce qui vous plait le plus dans votre travail ?

Sébastien : J’aime la diversité de mon travail, les nouveaux défis. C’est très intéressant de devoir réfléchir à de nouvelles solutions lorsque nous rencontrons des difficultés lors du montage de nouveaux produits ou lorsque nous avons des retours SAV. J’apprécie les échanges avec le bureau d’études et les équipes de maintenance pour améliorer constamment notre travail, gagner en qualité et en productivité.

Ibrahim : Nous travaillons dans une excellente ambiance, il y a un véritable esprit d’équipe qui nous permet de nous dépasser lorsque devons résoudre des problèmes, améliorer les cadences et la qualité. Cette cohésion est très importante pour atteindre nos objectifs.

Qu’est ce qui vous parait les plus difficile ?

Sébastien : recruter de nouveaux équipiers pour face au développement de l’activité. Le recrutement prend du temps et c’est souvent difficile de trouver les bonnes personnes.

Ibrahim : nous sommes aussi confrontés à des problèmes d’espace car l’activité grossit très vite et nous devons trouver des solutions pour produire toujours plus dans un espace identique, ce qui nous oblige à souvent revoir les zones de stockage ou le positionnement des postes de travail.

De quoi êtes-vous les plus fiers ?

Ibrahim : je suis fier d’avoir su gagner la confiance de ma hiérarchie et d’avoir constamment des nouveaux projets. Je suis aussi très fier des machines que je produits. Je les ai vu naître et j’ai participé à leur évolution, c’est une vraie réussite pour moi.

Sébastien : C’est vrai qu’a chaque fois que je vois une nacelle Klubb dans la rue, je me sens fier de mon travail. J’ai la sensation de faire quelque chose d’utile et je suis heureux de participer à cette aventure depuis le début.

Lire plus d’actualités […]