Cet été, nous rencontrerons des membres de notre équipe pour vous donner des détails sur leurs parcours et leur vision de leur travail, car chez Klubb, chaque employé fait une différence. Cette semaine, nous interrogerons Jeremy, Expert Technique International chez Klubb.

  • Jeremy, quel est ton parcours ?

En fait, j’ai commencé à travailler pour le groupe en 2008, c’était mon premier emploi juste après avoir terminé mes études secondaires en électronique. J’avais 21 ans et je montais des nacelles sur le véhicule hôte. C’était très intéressant car je pouvais en apprendre plus sur la mécanique et le câblage électrique.

Au cours des dix dernières années, j’ai pratiquement effectué tous les travaux de la chaîne de production: soudure, préparation des pièces destinées à la chaîne de montage et, à la fin, j’ai surtout travaillé sur les prototypes des nouvelles machines.

J’ai également participé à la mise en place de nouvelles lignes de production après la validation des prototypes. Ce fut une expérience fantastique car j’ai beaucoup approfondi mes connaissances techniques et je connais tous les modèles de nacelles élévatrices dans les moindres détails.

  • En quoi consiste ton métier maintenant?

En 2016, la société a commencé à travailler avec des distributeurs afin de développer ses activités internationales. Au bout de quelques mois, Henri Bourrellis, directeur export de la société, a compris qu’il était très important de pouvoir compter sur une personne capable de former les revendeurs et de les aider à organiser leurs chaînes de montage. Il m’a proposé de travailler pour lui et de coordonner l’ensemble du programme de support. Ce fut pour moi une excellente opportunité, car j’adore voyager et j’aime beaucoup partager mes connaissances avec les autres. Maintenant, je fournis une assistance technique pour la mise en œuvre du processus de production aux distributeurs qui montent eux-mêmes le bras sur les véhicules locaux et je forme leur équipe de production en cas de besoin.

  • Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ?

J’apprécie beaucoup le côté humain et relationnel de mon travail, en plus du côté technique. C’est vraiment intéressant de comprendre comment les gens travaillent et comment nous pouvons les aider à trouver les solutions les plus adaptées à leurs méthodes de travail. C’est stimulant et vraiment satisfaisant.

  • Qu’est ce qui est le plus difficile

En fait, la partie la plus difficile de mon travail et la meilleure sont complètement liées. Je parle 4 langues (français, anglais, portugais et espagnol), mais ce n’est parfois pas suffisant et l’équipe du distributeur ne me comprend pas. Il peut donc être très difficile de trouver le bon moyen de communiquer, mais c’est aussi très agréable de le trouver. Je montre directement le processus sur la machine; Je parle avec les mains, etc.… ça peut être très drôle, mais à la fin, les gens sont vraiment désireux d’apprendre et nous trouvons toujours une solution!

  • Est ce que tu veux ajouter quelque chose ?

Je travaille pour le groupe depuis près de 11 ans maintenant et j’apprends toujours. Travailler chez Klubb, c’est faire partie d’une équipe qui partage le même objectif: trouver les meilleures solutions pour nos clients. Je suis fier d’en faire partie.